Le SUP Fitness, SUP Yoga, SUP pilates…c’est quoi?!

Le SUP Fitness, SUP Yoga, SUP pilates…c’est quoi?!

Le SUP Fitness, SUP Yoga, SUP pilates…c’est quoi?!

A coté du SUP Race, SUP-surf, SUP rivière, SUP balade, différentes activités physiques liées au maintient de la forme se développent à grand pas. Avez-vous entendu parlé du SUP Fitness ou encore du SUP Yoga ? Des pratiques en plein boom avec de nombreuses approches. Voici les nombreuses variantes Forme et Bien-être du Stand Up Paddle.

★ SUP Fitness Training

Dans la famille du fitness, il y’a le training, c’est un peu le footing du SUPer. Pour faire simple, on pourrait expliquer cette démarche sous l’appellation de rame sportive. Accessible au grand public, le matos idéal est une planche supérieure à 11’, affinée avec une étrave pour glisser (touring ou race). Cette pratique n’est pas uniquement en relation avec la course racing, idéal pour l’entrainement des racers, elle s’adresse aussi à ceux qui souhaitent travailler le cardio et les muscles de la posture.

Il existe deux types de séances : la pure fractionnée où à l’aide de son chrono on enchaîne 30 secondes à fond et 30 secondes au repos, et la séance d’endurance active avec un effort soutenu de 40 minutes. Certains travaillent aussi à terre, inspiré des épreuves beach race où on court sur la plage avec sa board. Ici on enchaine les courses, travail d’équilibre, pompe sur la plage et des phases de travail sur l’eau.

 

★ SUP Fitness Gym

 

Le SUP Fitness Gym s’inspire très largement des cours de remise en forme, à l’exception près que l’on est en extérieur au lieu d’être enfermé dans une salle avec 30 personnes en nage ! Travail des fessiers, des abdos, du haut et du bas du corps tout y passe sans oublier le cardio. On utilise essentiellement le poids du corps et celui de la pagaie, d’autres accroche des élastiques à la planche pour créer une résistance à l’effort. De loin, on peut observer des personnes enchaînant des mouvements sur leur planche comme s’il était sur un tapis. L’avantage de cette pratique réside dans le fait qu’elle s’exerce sur une surface instable, elle sollicite donc l’équilibre, en travaillant la proprioception et le gainage. Et si l’on a chaud, rien de plus simple pour se rafraichir, il suffit de se laisser tomber dans l’eau !

Il existe donc 3 types de pratique du SUP Fitness gym :

  • Poids du corps seul : pas de matériel de gym possibilité d’utiliser la pagaie.
  • Les élastiques : pour guider les mouvement et offrir un peu plus de résistance.
  • Utilisation de poids : bracelets pieds et poignets.

Le matériel conseillé est une planche de 10’ minimum gonflable ou rigide, avec un padz pour un maximum de confort. Sur un gonflable, l’effort sera plus important et les risques de blessures en cas de chûtes diminués.

★ SUP Relaxation (yoga, pilate, stretching, méditation)

Pour satisfaire tout le monde d’autres pratiques voit le jour, nous les classons dans la catégorie du SUP Relaxation.

On y retrouve donc le Yoga, imaginez une salutation au soleil, sur l’eau au coucher ou au lever du jour, l’exercice prend alors tout son sens. Les pratiquants enchainent les postures Hatha Yoga, la difficulté étant bien plus important qu’à terre sur un sol fixe. La relaxation est à son maximum dans ces pratiques, au contact de l’eau l’esprit et le corps se relâche, le ressourcement peut alors avoir lieu en harmonie avec les éléments qui nous entoure.

Le pilate arrive aussi sur nos SUP, cette méthode une forme de gym douce, d’entrainement physique et mental. Son objectif est d’acquérir une prise de conscience de son corps pour aider à améliorer sa vie. Les exercices sont réalisés en rythme avec notre respiration profonde. Elle renforce entre autres les muscles du plancher pelvien.

Le strectching est également pratiqué sur le SUP, au lieu de réaliser sa séance d’une demie heure d’étirement à terre quoi de mieux que de la réaliser sur l’eau. On tient une minute chaque position pour accompagner l’allongement du muscle ciblé et on en profite pour se relâcher au son du clapotis de l’eau sur notre planche.

Enfin il existe une dernière variante dans la famille du SUP relaxation, c’est la méditation. L’objectif est d’amener la personne a se relâcher totalement, à lâcher prise et profiter pleinement du moment présent. En position allongé, on se laisse porter par le courant et on suit la voix de l’encadrant qui nous invite à nous concentrer sur chacune des partie de notre corps pour les aider à se relâcher. Puis on passe en revue tous nos sens stimulés par notre environnement. En général on ressort de cette séance avec un sourire béta sur le visage complètement relaxé. 

 

Alors qu’est-ce qui vous tente ? Pratiquez-vous déjà l’une de ces disciplines sur votre SUP ?

 

aucun commentaire

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à donner votre avis.

Laisser un commentaire

Conformément à la loi «Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, les personnes ayant fourni des informations personnelles ont un droit de regard total sur celles-ci. Pour exercer vos droits d'accès et de modification sur ces données, envoyer un message à l'adresse suivante : sarahebert@hotmail.com. 
De plus, aucune information personnelle n'est collectée à l'insu des utilisateurs du site, ni cédée à des tiers, ni utilisée à des fins personnelles.