fbpx
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

10 commandements pour ne pas se mettre dans la galère du SUP

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le SUP est un sport qui te donnera des ailes, l’envie d’aller te balader en toute liberté sur les flots. Mais ne t'emballe pas trop vite. Reste vigilant quand aux risques liés à l’environnement naturel. Dans mon quotidien de professeur de SUP et SUP yoga ou pendant mes sorties loisirs, j’ai pu observer des comportements de débutant. Ceux-ci auraient pu avoir des conséquences très graves chez ces riders imprudents.

Et parce que je ne veux pas que cela t’arrive, aujourd’hui je te donne les 10 commandements pour ne pas se mettre dans la galère en SUP !
  1. Connaître ton niveau de pratique et partir sur le plan d’eau et la planche qui te correspondent.  Si tu ne sais pas choisir ton matériel, ça tombe bien on en parle dans l’épisode 27 d’Oleti.
  1. Vérifier ton matériel avant de partir (prêt, à toi ou loué)
  1. Consulter la météo : le vent, la température et les marées, c'est la base de ton sport, de ton métier.
  1. Toujours faire le tour de ton spot avant de te mettre à l’eau. Il se peut que le terrain ait changé à cause de la météo ou des personnes extérieures. Il peut y avoir une bouteille de verre cassée, une berge modifiée par les vagues…
  1. Tu dois connaître les règles de ton lieu de pratique : signalisation, balises…
Si tu souhaites devenir expert en SUP YOGA, tu peux réserver ta place ici pour ma formation SUP YOGA TEACHER TRAINING dont l'unique session de l'année 2021 démarre le 31 mai.
  1. Posséder une trousse de secours avec désinfectant, bandages, pansements, anti-fièvre. Prévenir quelqu’un de ta sortie. Et avoir un portable tout le temps chargé : avec toi sur l'eau si tu pars en balade ou dans la voiture si tu restes près de la plage.
  1. Hydrate-toi pendant et après ta sortie avec une gourde sur ta planche. Mets de la crème solaire. Attention aux insolations et coups de soleil, fréquents lorsqu’on est sur sa planche. Cela paraît évident. Mais en vacances, on laisse parfois nos neurones derrière nous.
  1. Si tu as le moindre doute quant aux risques de vents violents soudains ou d’orage, rentre au bord t’abriter. Un SUP dérive extrêmement rapidement. Et isolé sur la surface de l’eau tu es plus exposé à la foudre.
  1. Avoir un leash pour ne pas perdre ta planche qui partira rapidement avec le vent en cas de chute. Mais aussi pour tracter un ami si celui-ci est blessé ou trop fatigué pour rentrer par lui même.
  1. Dernière chose, commence toujours par le plus dur dans tes balades et regarde ta montre. Par face au vent ou contre le courant. Si tu as 2 heures devant toi, tu sais que tu peux ramer une heure dans un sens puis une heure pour rentrer, poussé par le vent et le courant. En plus, il y a de fortes chances pour que tu sois épuisé au retour. C'est donc tant mieux si c’est plus facile.

J’espère que ces commandements vont t’aider à prendre du plaisir sur ta planche et t’éviter bien des mésaventures.


📆  J’organise un challenge SUP yoga du 17 au 23 mai 2021. 7 jours pour comprendre comment transformer ton intérêt pour le SUP yoga en activité pro. Crois moi, si tu es fan du Sup yoga ou très intrigué.e par ce yoga sur l’eau, tu ne veux pas rater ça ! Rejoins-nous en cliquant ici

Oleti

Abonne-toi à Oleti sur iTunes

Tu as apprécié cet épisode ?

N'hésite pas me laisser une note et un commentaire sur Apple Podcast ou la plateforme d’écoute de ton choix ! Ça aide le podcast à se faire connaitre et ça me fait super plaisir de te lire ! Oleti.

Tag moi sur Instagram pour me dire ce que tu en penses (@sarah.hebert ) 

Laisser un commentaire

Laisse un commentaire via ton profil Facebook

Je t’aide à pratiquer le yoga, le Stand Up Paddle et la connexion à la nature au quotidien pour rayonner avec joie et authenticité.

Bonus gratuit

Comment réussir ta première
séance de SUP YOGA